Mon défi Zéro déchet

salle de bain zéro déchets

Alors, alors, comment ai-je pu passer d’une salle de bain avec tout plein de gels douche aux packagings hypers attirants, des cotons, tube de dentifrice et j’en passe ? C’est en vérité tout simple. Pour une salle de bain zéro déchets il ne faut vraiment pas grand chose.

Quel est l’intérêt pourrons me demander certaines ?

  1. limiter les déchets même recyclable (car le but n’est pas de recycler mais d’éviter le déchet)
  2. avoir des produits dont je connais la fabrication et non plein de trucs cracra chimique ! (qui dérèglent le corps et provoquent de sacrés dégâts)
  3. acheter français
  4. gain de place
  5. gagner des sous ! (et oui si je fais moi même ça me coute moins cher)

J’ai commencé par remplacer les serviettes hygiéniques et tampons par la cup et j’en parlais ici. Exit le round up et les perturbateurs endocriniens dans mon p’tit corps, terminé ces tonnes de protections qui mettent des années à se décomposer.

Après ça je me suis dit qu’il fallait aller plus loin pour avoir une salle de bain zéro déchets.

J’ai arrêté d’acheter du gel douche et je suis passer au savon sans emballages et bio de chez canola. Ça sent super bon, ça dur vachement plus longtemps parce que les mômes ne le font pas couler partout dans la douche. Depuis j’ai carrément moins de démangeaisons.

Puis Shampooing solide de chez lamazuna, hyper économique ça fait 3 mois qu’on utilise le même.

Nous avons aussi viré, les cotons jetables pour faire place aux lingettes cousues by maman licorne ( ouais c’est mon p’tit nom de couturière ça en jette hein ?!), un coté tissu joli et un coté éponges.

Le dentifrice est fabriqué aussi par moi (et les fois ou j’ai dû réutiliser du dentifrice cracra bin beurk ça fait tout dégueu dans la bouche ça mousse ça pue le chimique) la recette est ici et c’est vraiment facile et peu couteux.

Nos habitudes ont changé au plus profond, on ne prend  plus forcement une douche tout les jours en hiver, nous avons mis en place des solutions pour économiser l’eau.

Mais le chemin n’est pas terminé, il nous reste à changer nos brosses à dents mais on attends que les autres soit foutues pour des brosses à dents compostables ou rechargeables c’est nouveau et c’est génial.

Et les cotons tiges aussi a changer pour des oriculis.

Enfin tu vois il y a plein d’alternatives, et si tu t’en moque de la planète ou de toi même, pense un peu à tes enfants, tout ces perturbateurs endocriniens, tout ces trucs qui abiment la peau en la décapant…

Alors impressionnée ? mdr , est ce que ça peut te donner envie d’en faire autant et de passer à une salle de bain zéro déchets ?

n’oublie pas le petit commentaire qui permet de savoir que tu as lu et de faire vivre mon blog 😉

© 2017, maman lisou. All rights reserved.

8 réflexions au sujet de « salle de bain zéro déchets »

  1. Super intéressant comme article . Je pense me lancer aussila seule chose auquel j’ai du mal c’est le savon pour le corps j’ai une peau très sèche de base alors avec des savon j’ai des grosse plaque de peau sèche et sa me gratte. Idem pour le shampoing j’ai essayer mais sa me mêle tous les cheveux et impossible de les avoir lisses sa les casses. A moins qu’il existe du démêlant du même genre en style pain de savon .
    Merci 👍

  2. j’adore l’idée du zéro déchêts dans la salle de bain j’ai déjà lingette lavable et brosse a dent rechargeable on va continuer sur la lancer merci pour les astuces!!

  3. C’est chouette! Même si je consomme bio, éco responsable… je n’ai pas encore franchi le cap du zéro déchet. Ca me tente bien. Et notamment pour les produits d’hygiène. Je vais essayer. (J’en connais un qui va faire la gueule à la maison quand je vais lui présenter le nouveau gel douche et shampoing ! Hihihi)

  4. C’est impressionnant en si peu de temps le changement. Je suis persuadée qu’il y a de vraies alternatives à notre surconsommation. Moi ça fait plus de 2 mois que je n’achète plus ou presque de goûter ou de petits déjeuners. Je fais maison. Ainsi que les yaourts ou desserts. Ça ne prend pas bcp plus de temps et je fais des économies. Le plus dur est de changer nos habitudes qui vont vers la facilité ! !! Et à la maison on en ai encore assez éloigné.
    Et j’allais oublier le jardin qui en plus de me détendre va nous permettre de moins acheter.

  5. Super article. Du coup, je me lance par le petit bout de la lorgnette avec les lingères lavables de maman licorne

Laisser un commentaire